Éco-quizz

Mettez vos connaissances au défi via notre petit quizz sympathique!

Faire le quizz

Question 1

Parmi ces activités de communication, lequel/lesquels contribue(nt) à l’émission de gaz à effet de serre (GES)?

Réponse incomplète…

Tous les médias ont une empreinte écologique et contribuent à l’émission de GES. D’ailleurs, toutes solutions web sont alimentées par des serveurs constamment en fonction. Ces opérations incessantes sont ultra énergivores et produisent des GES considérables. Les experts prédisent que les serveurs représenteront 10 % de la consommation mondiale d’électricité d’ici 2030 et généreront plus d’émissions que l’ensemble du secteur aérien.

Prochaine question

Réponse incomplète…

Tous les médias ont une empreinte écologique et contribuent à l’émission de GES. D’ailleurs, toutes solutions web sont alimentées par des serveurs constamment en fonction. Ces opérations incessantes sont ultra énergivores et produisent des GES considérables. Les experts prédisent que les serveurs représenteront 10 % de la consommation mondiale d’électricité d’ici 2030 et généreront plus d’émissions que l’ensemble du secteur aérien.

Prochaine question

Réponse incomplète…

Tous les médias ont une empreinte écologique et contribuent à l’émission de GES. D’ailleurs, toutes solutions web sont alimentées par des serveurs constamment en fonction. Ces opérations incessantes sont ultra énergivores et produisent des GES considérables. Les experts prédisent que les serveurs représenteront 10 % de la consommation mondiale d’électricité d’ici 2030 et généreront plus d’émissions que l’ensemble du secteur aérien.

Prochaine question

Bravo, bonne réponse!

Tous les médias ont une empreinte écologique et contribuent à l’émission de GES. D’ailleurs, toutes les solutions web sont alimentées par de puissants ordinateurs (serveurs) constamment en fonction et requièrent d’énormes quantités d’électricité ainsi qu’un refroidissement constant pour assurer leur fonctionnement. Ces opérations incessantes sont ultra énergivores et produisent des GES considérablement. Les experts prédisent que les serveurs représenteront 10 % de la consommation mondiale d’électricité d’ici 2030 et généreront plus d’émissions que l’ensemble du secteur aérien.

Prochaine question

Question 2

Quelle portion de l’arbre est utilisée pour faire la pâte à papier?

Oups, mauvaise réponse!

Uniquement les branches du haut à la tête de l’arbre sont transformées en pâte à papier. On ne coupe pas d’arbre pour faire de la pâte à papier. C’est plutôt pour en faire du bois d’œuvre et des couvre-planchers qu’on utilise le tronc et la majeure partie de l’arbre.

Prochaine question

Oups, mauvaise réponse!

Uniquement les branches du haut à la tête de l’arbre sont transformées en pâte à papier. On ne coupe pas d’arbre pour faire de la pâte à papier. C’est plutôt pour en faire du bois d’œuvre et des couvre-planchers qu’on utilise le tronc et la majeure partie de l’arbre.

Prochaine question

Oups, mauvaise réponse!

Uniquement les branches du haut à la tête de l’arbre sont transformées en pâte à papier. On ne coupe pas d’arbre pour faire de la pâte à papier. C’est plutôt pour en faire du bois d’œuvre et des couvre-planchers qu’on utilise le tronc et la majeure partie de l’arbre.

Prochaine question

Bravo, bonne réponse!

On ne coupe pas d’arbre pour faire de la pâte à papier. C’est plutôt pour en faire du bois d’œuvre et des couvre-planchers qu’on utilise le tronc et la majeure partie de l’arbre. Uniquement les branches du haut à la tête de l’arbre sont transformées en pâte à papier.

Prochaine question

Question 3

Choisir un papier ou support grand format partiellement ou entièrement recyclé contribue à réduire son impact sur l’environnement.

Réponse incomplète…

Le choix d’un support d’impression partiellement ou entièrement recyclé permet d’éviter les impacts environnementaux associés à la production de papier via la fibre vierge. Toutefois, il faut savoir que le processus de désencrage requis pour transformer le vieux papier en nouveau papier recyclé blanc produit aussi des GES. C’est pour cette raison qu’il est tout aussi important de réduire la couverture d’encre que nous appliquons à l’impression.

Prochaine question

Oups, mauvaise réponse!

Le choix d’un support d’impression partiellement ou entièrement recyclé permet d’éviter les impacts environnementaux associés à la production de papier via la fibre vierge. Toutefois, il faut savoir que le processus de désencrage requis pour transformer le vieux papier en nouveau papier recyclé blanc produit aussi des GES. C’est pour cette raison qu’il est tout aussi important de réduire la couverture d’encre que nous appliquons à l’impression.

Prochaine question

Bravo, bonne réponse!

Le choix d’un support d’impression partiellement ou entièrement recyclé permet d’éviter les impacts environnementaux associés à la production de papier via la fibre vierge. Toutefois, il faut savoir que le processus de désencrage requis pour transformer le vieux papier en nouveau papier recyclé blanc produit aussi des GES. C’est pour cette raison qu’il est tout aussi important de réduire la couverture d’encre que nous appliquons à l’impression.

Prochaine question

Question 4

Qu’est-ce que ça signifie si votre imprimeur est certifié FSC® ?

Réponse incomplète…

La certification de la chaîne de traçabilité FSC® assure un traitement respectueux et durable des produits de la forêt pour chaque étape de la transformation à partir de la forêt (exploitation, fabrication, commercialisation) jusqu’au consommateur. Les imprimeurs certifiés FSC® s’inscrivent dans cette équation via leur approvisionnement et leurs opérations d’impression des papiers certifiés FSC®. La fiabilité de cette certification est reconnue mondialement en raison de ses exigences très élevées et des normes strictes qui font l’objet d’audits chez les parties prenantes certifiées.

Prochaine question

Réponse incomplète…

La certification de la chaîne de traçabilité FSC® assure un traitement respectueux et durable des produits de la forêt pour chaque étape de la transformation à partir de la forêt (exploitation, fabrication, commercialisation) jusqu’au consommateur. Les imprimeurs certifiés FSC® s’inscrivent dans cette équation via leur approvisionnement et leurs opérations d’impression des papiers certifiés FSC®. La fiabilité de cette certification est reconnue mondialement en raison de ses exigences très élevées et des normes strictes qui font l’objet d’audits chez les parties prenantes certifiées.

Prochaine question

Réponse incomplète…

La certification de la chaîne de traçabilité FSC® assure un traitement respectueux et durable des produits de la forêt pour chaque étape de la transformation à partir de la forêt (exploitation, fabrication, commercialisation) jusqu’au consommateur. Les imprimeurs certifiés FSC® s’inscrivent dans cette équation via leur approvisionnement et leurs opérations d’impression des papiers certifiés FSC®. La fiabilité de cette certification est reconnue mondialement en raison de ses exigences très élevées et des normes strictes qui font l’objet d’audits chez les parties prenantes certifiées.

Prochaine question

Bravo, bonne réponse!

La certification de la chaîne de traçabilité FSC® assure un traitement respectueux et durable des produits de la forêt pour chaque étape de la transformation à partir de la forêt (exploitation, fabrication, commercialisation) jusqu’au consommateur. Les imprimeurs certifiés FSC® s’inscrivent dans cette équation via leur approvisionnement et leurs opérations d’impression des papiers certifiés FSC®. La fiabilité de cette certification est reconnue mondialement en raison de ses exigences très élevées et des normes strictes qui font l’objet d’audits chez les parties prenantes certifiées.

Prochaine question

Question 5

On retrouve toujours des fibres recyclées dans les papiers certifiés FSC®.

Oups, mauvaise réponse!

Les papier certifiés FSC® peuvent être entièrement composés de fibres vierges (non recyclées) tant qu’elles sont issues de forêts certifiées FSC®.

Prochaine question

Bravo, bonne réponse!

Les papier certifiés FSC® peuvent être entièrement composés de fibres vierges (non recyclées) tant qu’elles sont issues de forêts certifiées FSC®.

Prochaine question

Question 6

Quel sont les bénéfices de l’écoencrage (réduction de la couverture d’encre sur les imprimés)?

Réponse incomplète…

L’écoencrage offre tous ces bénéfices. En réduisant les quantités d’encres utilisées à l’impression, l’écoencrage minimise l’utilisation de certaines ressources non renouvelables qu’on retrouve dans l’encre (pigments minéraux, solvants et autres produits issus de la chimie).

Le désencrage est une étape incontournable du recyclage des papiers imprimés. L’écoencrage diminue la consommation de produits chimiques et d’énergie requise lors de cette étape, car le traitement des papiers ayant une couverture d’encre moindre est simplifié et produit moins de déchets.

Découvrez notre guide de l’écoencrage ici.

Prochaine question

Réponse incomplète…

L’écoencrage offre tous ces bénéfices. En réduisant les quantités d’encres utilisées à l’impression, l’écoencrage minimise l’utilisation de certaines ressources non renouvelables qu’on retrouve dans l’encre (pigments minéraux, solvants et autres produits issus de la chimie).

Le désencrage est une étape incontournable du recyclage des papiers imprimés. L’écoencrage diminue la consommation de produits chimiques et d’énergie requise lors de cette étape, car le traitement des papiers ayant une couverture d’encre moindre est simplifié et produit moins de déchets.

Découvrez notre guide de l’écoencrage ici.

Prochaine question

Réponse incomplète…

L’écoencrage offre tous ces bénéfices. En réduisant les quantités d’encres utilisées à l’impression, l’écoencrage minimise l’utilisation de certaines ressources non renouvelables qu’on retrouve dans l’encre (pigments minéraux, solvants et autres produits issus de la chimie).

Le désencrage est une étape incontournable du recyclage des papiers imprimés. L’écoencrage diminue la consommation de produits chimiques et d’énergie requise lors de cette étape, car le traitement des papiers ayant une couverture d’encre moindre est simplifié et produit moins de déchets.

Découvrez notre guide de l’écoencrage ici.

Prochaine question

Bonne réponse!

En réduisant les quantités d’encres utilisées à l’impression, l’écoencrage minimise l’utilisation de certaines ressources non renouvelables qu’on retrouve dans l’encre (pigments minéraux, solvants et autres produits issus de la chimie).

Le désencrage est une étape incontournable du recyclage des papiers imprimés. L’écoencrage diminue la consommation de produits chimiques et d’énergie requise lors de cette étape, car le traitement des papiers ayant une couverture d’encre moindre est simplifié et produit moins de déchets.

Découvrez notre guide de l’écoencrage ici.

Prochaine question

Question 7

Pour réduire les impacts environnementaux d’un imprimé, il suffit de s’assurer qu’il soit recyclable.

Oups, mauvaise réponse!

Le fait qu’un imprimé soit recyclable est un des éléments qui contribuent à diminuer son empreinte écologique, mais il ne s’agit pas de la seule chose à considérer. Les autres étapes du cycle de vie de votre produit ont aussi un impact: l’approvisionnement, les procédés de fabrication et le transport sont d’importants facteurs à étudier pour réduire l’empreinte écologique de vos outils de communication.

Votre résultat

Bravo, bonne réponse!

Le fait qu’un imprimé soit recyclable est un des éléments qui contribuent à diminuer son empreinte écologique, mais il ne s’agit pas de la seule chose à considérer. Les autres étapes du cycle de vie de votre produit ont aussi un impact: l’approvisionnement, les procédés de fabrication et le transport sont d’importants facteurs à étudier pour réduire l’empreinte écologique de vos outils de communication.

Le fait qu’un imprimé soit recyclable est un des éléments qui contribuent à diminuer son empreinte écologique. Par contre, il faut aussi considérer les autres étapes du cycle de viede votreimprimé. L’approvisionnement, les procédés de fabrication et le transport sont d’importants facteurs à considérer pour réduire l’empreinte écologique de vos outils de communication.

Votre résultat

C’est terminé!

0/7

Vous voilà maintenant mieux informé(e) pour orienter vos choix d’outils de communication avec un souci écoresponsable!

adminecoleader